You are currently viewing Macron fait face à sa première grande grève depuis sa réélection alors que les syndicats s’opposent à la réforme des retraites

Macron fait face à sa première grande grève depuis sa réélection alors que les syndicats s’opposent à la réforme des retraites

  • Post author:
  • Post category:News



Publié le: Modifié:

Les écoles, les trains et les entreprises françaises seront frappées jeudi par la première grande grève depuis la réélection du président Emmanuel Macron en avril, alors que les syndicats font pression pour des augmentations de salaire et la fin de la réforme prévue des retraites.

Cependant, l’ampleur de la perturbation reste incertaine car la grève est un test pour le syndicat CGT à l’origine des manifestations, qui cherche à rallier des soutiens pour une longue bataille avec le gouvernement centriste.

Macron a approuvé des augmentations de salaire pour les fonctionnaires et les enseignants et a mis en place l’un des filets de sécurité anti-inflation les plus généreux d’Europe, qui a plafonné les prix de l’énergie pour les ménages et maintenu l’inflation à un faible niveau.

Mais son insistance à relever l’âge de la retraite de son niveau actuel de 62 ans, l’une de ses principales promesses de campagne de réélection, a incité les syndicats et autres opposants de gauche et reste impopulaire dans tout le pays.

“Nous sommes contre le report de l’âge de la retraite car nous considérons que c’est une aberration alors qu’il y a tant de chômeurs dans ce pays”, a déclaré mardi Philippe Martínez, président de la CGT, à la chaîne BFM.

“Garder les personnes qui ont un emploi dans leur emploi signifie que les personnes qui n’ont pas d’emploi ne peuvent pas les trouver”, a-t-il ajouté.

Malgré les avertissements des alliés sur le risque d’échec, Macron a chargé son gouvernement de relever l’âge de la retraite de 62 ans, l’un des plus bas d’Europe, les changements prenant effet l’année prochaine.

Avec des déficits en spirale et une dette publique à des niveaux record, l’ancien banquier d’investissement a fait valoir que retarder les retraites et faire en sorte que plus de personnes aient un emploi sont les seuls moyens pour l’État d’augmenter ses revenus sans augmenter les impôts.

Son parti centriste a perdu la majorité au parlement en juin, compromettant gravement sa capacité à faire pression pour le changement.

“Si le président insiste pour déclarer une guerre sociale au peuple, nous répondrons avec tous les moyens à notre disposition”, a tweeté la chef de file parlementaire du parti politique La France insoumise (LFI), Mathilde Panot.


arrêts

La grève de jeudi a été déclenchée par la CGT, le deuxième syndicat français, avec le soutien des petits partenaires Solidaires et FSU.

Les syndicats d’extrême gauche influents CFDT et FO ont refusé de participer, soulignant les divisions au sein du formidable mouvement ouvrier du pays qui s’est battu pour arrêter les réformes de la sécurité sociale et de l’économie de Macron depuis son arrivée au pouvoir en 2017.

Environ une école sur 10 à Paris devrait fermer jeudi, tandis que 300 fermeront dans la région sud des Bouches-du-Rhône, qui comprend Marseille.

“On voit bien que les enseignants en ont marre de leurs salaires… si en plus vous avez le problème des retraites, vous risquez de créer des étincelles”, a déclaré Guislaine David du syndicat Snuipp-FSU.

Les chemins de fer SNCF et le métro RATP à Paris se préparent également à des interruptions de service, tandis que les employés du géant pétrolier et gazier TotalEnergies sont en grève depuis mardi.

Malgré la colère suscitée par la hausse du coût de la vie, Macron est pressé de faire passer la réforme des retraites, qu’il a d’abord promise en 2017 avant de caler en 2020 lors de la pandémie de Covid-19.

“Je ne connais personne qui souhaite travailler plus longtemps, mais je ne connais personne qui pense qu’il ne travaillera plus”, a déclaré la semaine dernière à l’AFP un ministre proche du président sous couvert d’anonymat.

“Peut-être que je me trompe, mais je ne suis pas sûr que la participation sera aussi importante que les syndicats et LFI l’attendent”, a déclaré le ministre.

(AFP)





Source link