You are currently viewing Les sauveteurs au Venezuela continuent de rechercher les disparus après les inondations

Les sauveteurs au Venezuela continuent de rechercher les disparus après les inondations

  • Post author:
  • Post category:News



Publié le:

Les sauveteurs ont travaillé mardi pour enlever les rochers et la boue des rues d’une ville du centre-nord du Venezuela, trois jours après qu’elle a été touchée par un glissement de terrain massif et meurtrier, et ont élargi leur recherche de corps enterrés sous la boue.

Les autorités ont porté le nombre de morts du glissement de terrain de Las Tejerías à au moins 43 et ont averti qu’il pourrait encore augmenter à mesure que des corps seraient retrouvés en aval des quartiers les plus durement touchés.

Les équipes ont élargi leur périmètre de recherche pour inclure cette zone, le long d’une rivière à environ un mile de la ville.

Au moins 56 personnes seraient portées disparues et certains résidents locaux se sont joints à leur recherche.

Magaly Colmenares a déclaré qu’elle était avec un groupe de pompiers qui ont récupéré lundi le corps de son petit-fils dans une maison inondée de boue.

Le corps a été transféré dans un centre de santé transformé en morgue.

“Ils l’ont enterré avec un homme qui a essayé de l’aider, ainsi que sa petite sœur de 3 mois”, a déclaré Colmenares. “J’ai trouvé mon ange, et nous devons aussi chercher sa petite soeur.”

À une cinquantaine de kilomètres de là, dans la capitale, Caracas, diverses organisations ont collecté des dons pour les survivants. Parmi eux se trouvait le club de baseball professionnel des Leones, qui a demandé aux fans de donner des biens tels que de la nourriture, de l’eau, des vêtements et du lait maternisé.

Un fan, Juan Carlos Gómez, s’est présenté au stade de l’équipe avec des sacs pleins de vêtements et a déclaré : “Ce sont des choses que l’on n’utilise pas, mais beaucoup de gens peuvent en avoir besoin.”

Gomez a ajouté que la famille de sa femme a été touchée par des glissements de terrain qui ont laissé plus de 70 000 personnes sans abri en 1999, alors “je sais ce que ça fait”.

Les autorités ont déclaré que plus de 300 maisons, 15 entreprises et une école avaient été détruites à Las Tejerías, située le long du principal corridor industriel du Venezuela.

Lors d’une rare apparition publique, le président Nicolás Maduro s’est rendu dans la ville et a visité les quartiers touchés lundi.

Le dirigeant socialiste a déclaré que toutes les personnes touchées par la catastrophe se verraient attribuer de nouveaux logements, ajoutant que la ville de 50 000 habitants “s’élèverait comme un phénix”.

“Personne ne sera abandonné”, a déclaré Maduro.

Maduro a déclaré aux journalistes qu’il accueillerait favorablement l’aide internationale, sans donner plus de détails. Son administration a toujours été réticente à recevoir de l’aide humanitaire des pays occidentaux, bien qu’elle ait accepté de la nourriture et des fournitures médicales de Russie et de Chine.

(PA)



Source link