You are currently viewing Les morts sans nom : identifier les migrants perdus de la Méditerranée

Les morts sans nom : identifier les migrants perdus de la Méditerranée

  • Post author:
  • Post category:News



Publié le:

Des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants meurent chaque année en tentant de traverser la Méditerranée. Ils quittent la Libye, la Tunisie, l’Algérie ou le Maroc dans l’espoir d’une meilleure existence en Europe. Cela se termine souvent par une tragédie et la mer Méditerranée est surnommée le plus grand cimetière à ciel ouvert du monde. Reportage de Céline Schmitt, Armelle Exposito et Sarah Morris de FRANCE 24.

L’équipe de FRANCE 24 s’est rendue dans la région pour rendre compte de la tâche quasi impossible d’identifier les corps retrouvés. Les habitants et les volontaires tentent de reconstituer le sort de ceux qui ont tenté la traversée dangereuse, pour ne plus jamais être revus.

Dans le sud de l’Espagne, notre équipe a rencontré Martín Zamorra, connu comme “le croque-mort des immigrés”. Au cours des 20 dernières années, il a entrepris la tâche de rendre les corps de ceux qui ont péri.

Dans la ville méridionale de Cadix, María López est une médecin légiste qui travaille sans relâche pour identifier et honorer les centaines de morts.

José Pablo Baraybar travaille pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) où il est un spécialiste mondial de la recherche des disparus. Lui et ses compagnons tentent de savoir si les disparus sont arrivés en Europe sains et saufs et n’ont pas péri ou sont tombés entre les mains de bandes criminelles.



Source link