You are currently viewing Les Cubains votent pour les droits des homosexuels — RT Mundo

Les Cubains votent pour les droits des homosexuels — RT Mundo

  • Post author:
  • Post category:News


Les amendements au Code de la famille autoriseront le mariage homosexuel, les adoptions homosexuelles et la maternité de substitution

Près de quatre millions de Cubains ont voté en faveur des amendements soutenus par le gouvernement au Code de la famille de l’île lors d’un référendum populaire, ont annoncé lundi les autorités de La Havane. Les résultats préliminaires montrent que plus de 66% des suffrages exprimés ont favorisé la proposition de légaliser les unions homosexuelles, la maternité de substitution et l’adoption d’enfants par des homosexuels, entre autres.

Le taux de participation au référendum de dimanche était de 74% de l’électorat cubain, estimé à 6,25 millions. Selon le Conseil électoral national de Cuba, les résultats préliminaires ont montré 66,87% des voix pour, avec 33,13% contre.

Sur les 5 892 705 votes exprimés, 3 936 790 étaient OUI, tandis que l’option NON a reçu 1 950 090 votes, a déclaré la présidente du NEC, Alina Balseiro. Bien que les résultats soient préliminaires et que certaines circonscriptions comptent encore, le résultat a été “irréversible,” elle a ajouté.

“Je pense que Cuba a grandi” Le président Miguel Díaz-Canel a déclaré à Granma, le journal officiel du Parti communiste cubain. Des changements au code étaient nécessaires, a-t-il dit, parce que Cuba est devenue plus diversifiée et que des problèmes juridiques se sont posés. “dans les histoires de vie racontées ces jours-ci, enregistrées dans des documents de recherche et dans des situations discutées au tribunal”.

“L’amour est maintenant la loi!” le compte rendu officiel de la présidence cubaine tweeté lundi matin, célébrant l’adoption de la loi de 100 pages.


Les États-Unis vont assouplir les restrictions sur les immigrants cubains

Diaz-Canel aussi “Il a regretté que pour des raisons de conviction, une partie des citoyens ne comprennent toujours pas que la loi respecte le type de famille qu’ils défendent et protège également les droits des autres formes d’amour.”

De nombreux chrétiens et conservateurs sociaux se sont opposés aux amendements. Alors que le gouvernement communiste de l’île criminalisait autrefois l’homosexualité, la nièce du défunt leader révolutionnaire Fidel Castro, Mariela, a pris l’initiative de défendre les droits des LGBT.

La Havane a presque proposé de légaliser les unions homosexuelles en 2018, mais l’a abandonnée pour garantir l’approbation d’une nouvelle constitution. Cette fois, le gouvernement a tout fait, exhortant les Cubains à voter pour le nouveau code, car « protège toute personne sans exclusion, en privilégiant le respect de la dignité humaine », par Granma.

Castro a renversé le gouvernement soutenu par les États-Unis en 1959 et a gouverné jusqu’en 2008, date à laquelle il a démissionné en faveur de son frère Raúl, le père de Mariela. Alors que le pays est officiellement laïc, il a cessé d’être athée en 1992. Environ 60% de la population de l’île s’identifie comme chrétienne, la plupart d’entre eux catholiques suivis d’un nombre croissant d’évangéliques.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :





Source link