You are currently viewing Le plus récent sport du Burkina Faso, le razball, combine compréhension culturelle et prouesses athlétiques

Le plus récent sport du Burkina Faso, le razball, combine compréhension culturelle et prouesses athlétiques

  • Post author:
  • Post category:News



Publié le:

Un filet, un terrain de 30 mètres et quatre joueurs tapant un ballon au sol… C’est le “razball”, un sport créé à Bobo-Dioulasso, une ville du sud-ouest du Burkina Faso, en juillet 2021. Un an après sa création, nous avons discuté avec le créateur de ce sport qui devient de plus en plus populaire.

Le sport a été inventé l’an dernier par Zakaria Bandaogo. Il dit que le sport ne se limite pas aux prouesses athlétiques.

Le vocabulaire utilisé dans le razball est le reflet des différentes cultures au Burkina Faso. Le terrain est appelé « zangayaré », ce qui signifie « clair » en langue Bissa. Ensuite, vous avez le “magicien”, qui consiste à frapper le net. « Maga » vient de la langue dioula, parlée à l’ouest. Lorsque vous lancez le ballon au-dessus du filet, cela s’appelle “lohni”. Cela vient de la langue San.

Le sport contribue à promouvoir la cohésion sociale au Burkina Faso. Et c’est une façon de promouvoir notre pays à l’étranger. C’est une façon de rendre hommage à notre culture et de faire connaître nos langues à l’international si jamais ce sport prend son envol partout dans le monde.

Razball a déjà eu son premier tournoi de championnat au Burkina Faso et le jeu a même été repris en Côte d’Ivoire. Mais Bandaogo espère qu’un jour il se jouera aux JO.



Source link