You are currently viewing Le ministre des Affaires étrangères limogé après le vote en Russie – News 24

Le ministre des Affaires étrangères limogé après le vote en Russie – News 24

  • Post author:
  • Post category:News


Le dirigeant malgache a limogé son haut diplomate, prétendument pour avoir agi sans autorisation à l’ONU

Le président malgache Andriy Rajoelina a limogé son ministre des Affaires étrangères Richard Randriamandrato pour avoir voté contre la Russie à l’ONU, a rapporté mercredi Reuters, citant deux responsables anonymes.

Le pays a voté avec 142 autres nations pour condamner Moscou pour la “annexion illégale” des anciennes régions ukrainiennes lors d’un vote à l’Assemblée générale de l’ONU la semaine dernière. Madagascar s’était auparavant abstenu de voter sur les résolutions de l’ONU liées à la crise ukrainienne, Rajoelina ayant opté pour la neutralité et le non-alignement dans le conflit.

La dernière résolution a refusé la reconnaissance des référendums publics de septembre au cours desquels les habitants des quatre anciennes régions orientales de l’Ukraine (Lougansk, Donetsk, Kherson et Zaporozhye) ont voté à une écrasante majorité pour rejoindre la Russie. Le vote de l’ONU la semaine dernière est intervenu après que l’Assemblée générale a rejeté une demande de la Russie d’utiliser le scrutin secret sous la pression des États-Unis et de ses alliés pour se joindre à eux dans la réprimande de Moscou.

Lire la suite

RT
L’ONU vote sur “l’intégrité territoriale” de l’Ukraine

Comme beaucoup d’autres nations africaines, Madagascar a résisté aux pressions occidentales pour prendre parti dans le conflit entre la Russie et l’Ukraine. Plus de la moitié des 35 pays qui se sont abstenus lors du vote de l’Assemblée générale de la semaine dernière étaient africains. La Russie a été rejointe par la Biélorussie, la Syrie, la Corée du Nord et le Nicaragua pour voter contre la résolution.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a été l’un des critiques les plus virulents des tactiques de pression de Washington. Lors d’une visite à la Maison Blanche le mois dernier, il a exhorté les responsables américains à ne pas “punir” nations africaines en les forçant à rompre leurs relations avec la Russie. “Personne ne devrait nous dire avec qui nous pouvons nous associer” a déclaré Ramaphosa, qui a affirmé plus tôt cette année que la crise ukrainienne aurait pu être évitée si l’OTAN avait tenu compte des avertissements contre son expansion vers l’est.

Madagascar entretient des relations diplomatiques avec Moscou depuis 1972. Le pays a conclu un accord pour renforcer ses liens de défense avec la Russie en mars, un mois après le début de l’opération militaire de Moscou en Ukraine. L’accord comprend la vente d’armes, la formation militaire, la maintenance des équipements et le développement conjoint de produits de défense.

LIRE LA SUITE: Un dirigeant africain dit aux États-Unis de ne pas “punir” le continent



Source link