You are currently viewing Le cycliste néerlandais Mathieu van der Poel envisage de faire appel après avoir été reconnu coupable d’agression en Australie

Le cycliste néerlandais Mathieu van der Poel envisage de faire appel après avoir été reconnu coupable d’agression en Australie

  • Post author:
  • Post category:News





CNN

Le cycliste néerlandais Mathieu van der Poel va faire appel samedi d’une condamnation pour avoir agressé deux adolescents dans un hôtel de Sydney, selon son avocat.

Van der Poel a plaidé coupable lundi à deux chefs de voies de fait simples et a été reconnu coupable et condamné à une amende de 1 500 dollars australiens (967 $), selon son avocat.

Le joueur de 27 ans se préparait pour la course sur route du championnat du monde masculin dimanche lorsqu’il a été impliqué dans une altercation verbale avec deux filles âgées de 13 et 14 ans, selon la police de la Nouvelle-Galles du Sud.

“Il est en outre allégué que l’homme a poussé les deux adolescents, l’un est tombé au sol et l’autre a été poussé contre un mur, lui causant une légère égratignure au coude”, indique un communiqué de la police.

Van der Poel a déclaré que le couple avait frappé à sa porte avant de s’enfuir tard dans la nuit, selon Reuters.

La direction de l’hôtel a informé la police qui a arrêté Van der Poel.

L’avocat du cycliste, Michael Bowe, a confirmé la décision du tribunal mais a déclaré à CNN que Van der Poel ferait appel.

Bowe a ajouté qu’en Nouvelle-Galles du Sud, vous pouvez plaider coupable d’un crime mais ne pas être condamné, bien que cela ne se soit pas produit dans le cas de Van der Poel.

“Nous avons vécu les événements pertinents qui se sont produits, il a été arrêté par la police, il a été interrogé par la police et il a dit certaines choses à la police”, a déclaré Bowe à Reuters.

“Mathieu était d’accord avec certaines de ces accusations. Au cours de la discussion, il a été convenu qu’il plaiderait coupable. En Australie, si vous plaidez coupable, vous pouvez partir sans condamnation… mais ce n’était pas le cas ici.”

Van der Poel a pu récupérer son passeport et a depuis quitté l’Australie.

Son équipe, Alpecin-Deceuninck, dit qu’elle enquêtera sur l’incident avant de déterminer les prochaines étapes.

« Il va sans dire que tout le monde perd ici, et nous ne pouvons que le regretter. Au départ, notre objectif était de fournir une assistance juridique sur place et d’aider Mathieu van der Poel à rentrer chez lui rapidement”, a déclaré l’équipe dans un communiqué à CNN.

“Maintenant que c’est arrivé, nous voulons avoir une image claire du cours des événements.”

“Nous tenons à souligner que le respect des autres, à l’intérieur et à l’extérieur du peloton, est et a toujours été une valeur fondamentale d’Alpecin-Deceuninck.

« C’est pourquoi nous voulons suivre cette affaire correctement. Ce n’est qu’alors que l’équipe Alpecin-Deceuninck et Mathieu van der Poel communiqueront à nouveau à ce sujet.”

CNN a demandé à Alpecin-Deceuninck un commentaire au nom de Van der Poel, mais a redirigé vers sa déclaration officielle.

KNWU, l’équipe cycliste néerlandaise qu’il a représentée lors de la course de ce week-end, a refusé de commenter.



Source link