You are currently viewing La génération Z au cœur du mouvement contestataire

La génération Z au cœur du mouvement contestataire

  • Post author:
  • Post category:News



Publié le:

Un mois après la mort de Mahsa Amini, 22 ans, alors qu’elle était détenue par la fameuse « police des mœurs » iranienne, le mouvement de protestation en Iran se poursuit sans relâche. Au cœur des manifestations se trouvent des jeunes, surtout des filles. Notre journaliste Ershad Alijani a suivi de près les manifestations. Il a expliqué le cas de trois jeunes manifestants qui ont été tués par les forces de sécurité.

Leurs noms étaient Hadis Najafi, Nika Shakarami et Sarina Esmailzadeh, ils avaient entre 16 et 22 ans et, comme des millions de jeunes Iraniens, ont téléchargé des vidéos sur TikTok, Instagram ou YouTube dansant, chantant ou prenant des positions politiques. Tous trois voulaient participer au mouvement de contestation qui secoue l’Iran depuis la mi-septembre. Ils l’ont payé de leur vie, comme beaucoup d’autres jeunes manifestants : depuis le début des manifestations, au moins 23 personnes de moins de 18 ans sont mortes.



Source link