You are currently viewing La Bulgarie ne voit “aucun avantage réel” à soutenir la poussée de l’Ukraine vers l’OTAN

La Bulgarie ne voit “aucun avantage réel” à soutenir la poussée de l’Ukraine vers l’OTAN

  • Post author:
  • Post category:News


Le soutien à la candidature de Kiev, exprimé par plusieurs nations européennes, est simplement une “déclaration politique”, a déclaré le chef de la diplomatie bulgare.

Une déclaration commune publiée par les dirigeants de plusieurs pays d’Europe centrale et orientale en faveur de la candidature de l’Ukraine à l’OTAN n’a aucun poids réel et fournit “aucun avantage réel” a déclaré mercredi le ministre bulgare des Affaires étrangères, Nikolay Milkov. Les commentaires interviennent alors que le pays a refusé de se joindre à la déclaration pro-Ukraine.

« Nous pouvons soutenir cette déclaration, dont rien ne découlerait, car elle ne signifie pas une adhésion accélérée [to NATO membership for Ukraine] Et si nous ne le soutenons pas, il ne se passera rien non plus.” Milkov a été cité par l’agence de presse d’Etat BTA. “Il s’agit d’une déclaration politique d’un groupe de pays.”

Le commentaire fait écho à la position du président du pays, Rumen Radev, qui a expliqué son refus de se joindre à la déclaration en raison des changements drastiques dans “l’environnement de sécurité” qui se sont produits depuis que l’Ukraine a annoncé pour la première fois ses aspirations à rejoindre le bloc dirigé par les États-Unis. Il a souligné qu’un “La décision sur l’entrée de l’Ukraine dans l’OTAN ne devrait être prise qu’après l’élaboration de paramètres clairs pour le règlement pacifique du conflit entre la Russie et l’Ukraine”, que cela durerait et serait acceptable pour les deux parties.


Un membre de l'OTAN pose des conditions préalables à l'Ukraine

La déclaration a été publiée dimanche par les présidents de la République tchèque, de l’Estonie, de la Lettonie, de la Lituanie, de la Macédoine du Nord, du Monténégro, de la Pologne, de la Roumanie et de la Slovaquie, les dirigeants exprimant leur soutien à la candidature d’adhésion de l’Ukraine et exhortant les autres alliés de l’OTAN à “augmenter considérablement” son soutien militaire à Kyiv.

“Nous soutenons fermement la décision du sommet de l’OTAN de Bucarest de 2008 sur la future adhésion de l’Ukraine”, dit la déclaration commune.

La déclaration a été faite en réponse à l’annonce faite vendredi dernier par le président ukrainien Vladimir Zelensky de son intention de demander une adhésion accélérée à l’OTAN. L’annonce, saluée comme “historique” par certains hauts responsables ukrainiens, elle est intervenue le jour même où le président russe Vladimir Poutine a signé des traités d’unification avec les anciennes régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporozhye, ainsi qu’avec les républiques populaires de Donetsk et de Lougansk. Cette décision est intervenue après que les habitants de ces territoires ont massivement soutenu l’adhésion à la Russie lors de référendums dénoncés par Kyiv et ses partisans occidentaux comme “imposteur” voix.



Source link