You are currently viewing Kara-Murza, critique emprisonné de Poutine, remporte le prix des droits de l’homme du Conseil de l’Europe

Kara-Murza, critique emprisonné de Poutine, remporte le prix des droits de l’homme du Conseil de l’Europe

  • Post author:
  • Post category:News



Publié le:

L’opposant russe emprisonné Vladimir Kara-Murza est le lauréat du Prix des droits de l’homme Vaclav Havel de cette année, a annoncé lundi l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

“Il faut aujourd’hui un courage incroyable en Russie pour s’opposer au pouvoir en place. M. Kara-Murza fait preuve de ce courage aujourd’hui, depuis sa cellule de prison”, a déclaré le Président de l’APCE, Tiny Kox.

Kara-Murza, un critique amer de longue date du président Vladimir Poutine, a été emprisonné en avril pour avoir dénoncé l’invasion de l’Ukraine par le Kremlin et est maintenant accusé de haute trahison qui pourrait le conduire en prison pendant deux décennies.

« Les autorités russes actuelles ont peint sans le vouloir le portrait d’un vrai patriote. Le gouvernement de Vladimir Poutine considère ces personnes comme des traîtres”, a déclaré l’épouse de Kara-Murza, Yevgeniya, acceptant le prix en son nom.

“Eh bien, je ne pourrais pas être plus fier de mon partenaire, mon meilleur ami, le père de mes enfants.”

Elle a lu une déclaration que son mari avait écrite pour reconnaître le prix de prison.

“Avec le début de l’invasion brutale de l’Ukraine par Poutine, il a lancé une guerre contre la vérité dans notre pays”, a déclaré Vladimir Kara-Murza.

« Dans la Russie de Vladimir Poutine, dire la vérité est considéré comme un crime contre l’État.

Il a dit qu’il avait dédié le prix à d’autres prisonniers politiques en Russie et que l’argent qui l’accompagne irait à un fonds pour leurs familles.

Le prix porte le nom de l’ancien dissident et dramaturge tchèque devenu président de la République tchèque à la chute du communisme.

Le prix vient après que le groupe de défense des droits russe Memorial ait été co-lauréat du prix Nobel de la paix de cette année.

(AFP)



Source link