You are currently viewing Des «drones kamikazes» attaquent des infrastructures critiques dans la région de Kyiv

Des «drones kamikazes» attaquent des infrastructures critiques dans la région de Kyiv

  • Post author:
  • Post category:News


Des infrastructures critiques dans la région de Kyiv ont été attaquées par des munitions en errance, souvent connues sous le nom de “drones kamikazes”, tôt jeudi, selon le bureau présidentiel ukrainien. Pendant ce temps, des missiles russes ont bombardé la ville de Mykolaïv, dans le sud de l’Ukraine, touchant un immeuble résidentiel, selon les autorités locales. Suivez le blog en direct de FRANCE 24 pour les derniers développements. Toutes les heures sont en heure de Paris (GMT+2).

7h11 : La centrale nucléaire de Zaporizhzhia passera au combustible russe : Rosenergoatom

La centrale nucléaire de Zaporizhzhia passera au combustible nucléaire russe après avoir épuisé ses réserves actuelles, a rapporté l’agence de presse d’État russe TASS, citant un responsable de l’opérateur nucléaire russe Rosenergoatom.

“Le carburant en fonctionnement va s’épuiser… le nôtre sera utilisé à l’avenir”, a déclaré l’agence de presse russe TASS, citant Renat Karchaa, un haut responsable de Rosenergoatom.

6h57 : des missiles russes frappent Mykolaïv

Des missiles russes ont bombardé la ville méridionale de Mykolaïv, touchant un immeuble résidentiel, selon le maire.

“Un immeuble résidentiel de cinq étages a été touché, les deux étages supérieurs ont été complètement détruits, le reste – sous les décombres. Les sauveteurs travaillent sur le site”, a déclaré le maire de Mykolaïv, Oleksandr Senkevich, dans un message sur les réseaux sociaux, ajoutant que la ville était “très affecté”. égrené”.

06h42 : Des frappes de drones frappent des infrastructures dans la région de Kyiv : bureau de Zelensky

Des infrastructures critiques ont été ciblées par des drones tôt jeudi, a déclaré Kyrylo Timochenko, chef adjoint du bureau présidentiel de Volodymyr Zelensky.

“Une autre attaque de drone kamikaze contre des infrastructures critiques”, a déclaré Timochenko sur l’application de messagerie Telegram.

L’Ukraine a signalé une série d’attaques russes utilisant des drones Shahed-136 de fabrication iranienne au cours des dernières semaines. L’Iran nie avoir fourni les drones à la Russie, tandis que le Kremlin n’a fait aucun commentaire.

04h55: Des bombardements frappent la région de Kyiv jeudi, selon l’administration locale

Une colonie dans la région de Kyiv, la capitale de l’Ukraine, a été touchée par des bombardements jeudi matin, a annoncé l’administration de la région sur l’application de messagerie Telegram.

“Des secouristes travaillent déjà sur les lieux”, a indiqué l’administration, sans donner plus de détails sur l’endroit où le bombardement a eu lieu.

Reuters n’a pas pu vérifier immédiatement le rapport.

3 h 55 : des missiles russes visent Mykolaïv en Ukraine

La Russie a lancé jeudi un barrage de missiles sur la ville ukrainienne de Mykolaïv, ont indiqué des responsables, après que l’Assemblée générale des Nations unies a condamné la tentative d’annexion par Moscou de quatre zones ukrainiennes et que les alliés de Kiev se sont engagés à davantage d’aide militaire.

“Un immeuble résidentiel de cinq étages a été attaqué, les deux derniers étages ont été complètement détruits, le reste sous les décombres. Les sauveteurs travaillent sur le site”, a déclaré le maire Oleksandr Senkevich dans un message sur les réseaux sociaux, ajoutant que la ville du sud avait été “massivement bombardée”. “. “.

Centre de construction navale et port sur la rivière Boug méridionale face à la mer Noire, Mykolaïv a subi de lourds bombardements russes pendant la guerre.

1 h 30 : la Grande-Bretagne fera don de missiles de défense aérienne à l’Ukraine

La Grande-Bretagne a déclaré qu’elle ferait don de missiles de défense aérienne capables d’abattre des missiles de croisière à l’Ukraine à la suite des attaques russes contre Kyiv et d’autres villes ces derniers jours.

Le secrétaire britannique à la Défense, Ben Wallace, a annoncé ce nouveau soutien avant une réunion de l’OTAN à Bruxelles jeudi.

Les alliés de l’Ukraine ont promis de nouvelles défenses aériennes et davantage d’aide en marge de la réunion de mercredi.

La Grande-Bretagne a déclaré que le missile air-air avancé à moyenne portée, ou AMRAAM, qui devait être livré dans les prochaines semaines, pourrait être utilisé avec le système national avancé de missiles sol-air, ou les systèmes de défense aérienne NASAMS promis par les États-Unis. États. Etat

Des centaines de missiles de défense aérienne supplémentaires d’autres types seront également donnés, ainsi que davantage de drones aériens et 18 autres obusiers d’artillerie, a-t-il ajouté.

22h25 : L’Assemblée générale de l’ONU condamne fermement les annexions russes

L’Assemblée générale des Nations Unies a condamné à une écrasante majorité la “tentative d’annexion illégale” par la Russie de quatre régions occupées d’Ukraine et a appelé tous les pays à ne pas reconnaître cette décision, renforçant l’isolement diplomatique international de Moscou depuis qu’elle a envahi son voisin.

Les trois quarts des 193 membres de l’Assemblée générale (143 pays) ont voté en faveur d’une résolution qui réaffirme également la souveraineté, l’indépendance, l’unité et l’intégrité territoriale de l’Ukraine à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues.


Seuls 4 pays se sont joints à la Russie pour voter contre la résolution : la Syrie, le Nicaragua, la Corée du Nord et la Biélorussie. 35 autres pays se sont abstenus de voter, y compris le partenaire stratégique de la Russie, la Chine, tandis que les autres n’ont pas voté.


21h25 : L’ONU votera une résolution condamnant les annexions russes

L’Assemblée générale de l’ONU votera publiquement sur un projet de résolution condamnant les « soi-disant référendums illégaux » de la Russie et la « tentative d’annexion illégale » des territoires ukrainiens.

La correspondante de FRANCE 24 Jessica Le Masurier a les détails.


20h35 : La France fournira des systèmes de défense aérienne à l’Ukraine

La France fournira à l’Ukraine des radars et des systèmes de défense aérienne dans les semaines à venir, a déclaré le président français Emmanuel Macron dans une interview télévisée, à la suite de l’attaque au missile russe qui, selon lui, visait à “briser la résistance ukrainienne”.

“Nous allons livrer (…) des radars, des systèmes et des missiles pour les protéger de ces attaques”, a déclaré Macron à la télévision France 2, ajoutant que la France négociait également pour envoyer six autres unités d’artillerie mobiles César.

Le dirigeant français a déclaré que le Russe Vladimir Poutine devait “revenir à la table” pour discuter de la paix en Ukraine.

“Aujourd’hui, tout d’abord, Vladimir Poutine doit arrêter cette guerre, respecter l’intégrité territoriale de l’Ukraine et revenir à la table des négociations”, a-t-il déclaré.

Rappelé que l’Ukraine ne voulait plus négocier avec Poutine, Macron a répondu : “Je vous dis qu’à un moment donné… ce sera nécessaire. C’est pourquoi j’ai toujours rejeté les positions maximalistes.”

(FRANCE 24 avec AFP, AP et REUTERS)

© Studio graphique France Médias Monde





Source link